Choisissez votre région et votre langue

CanadaUS FR 
United StatesUS 
MexicoUS ES 
ArgentinaEN ES 
BoliviaEN ES 
BrazilEN ES 
ChileEN ES 
ColombiaEN ES 
PeruEN ES 
UruguayEN ES 
GermanyEN DE 
AustriaEN DE 
BelgiumEN FR NL 
BelarusEN 
Bosnia and HerzegovinaEN 
BulgariaEN 
CyprusEN 
CroatiaEN 
DenmarkEN 
SpainEN ES 
EstoniaEN 
Russian FederationEN 
FinlandEN 
FranceEN FR 
GreeceEN 
HungaryEN 
IrelandEN 
IcelandEN 
ItalyEN IT 
KazakhstanEN 
LatviaEN 
LiechtensteinEN DE 
LithuaniaEN 
LuxembourgEN DE FR 
MaltaEN 
NetherlandsEN NL 
NorwayEN 
PolandEN 
PortugalEN ES 
Czech RepublicEN 
RomaniaEN 
United KingdomEN 
SerbiaEN 
SlovakiaEN 
SloveniaEN 
SwedenEN 
SwitzerlandEN DE FR IT 
TurkeyEN 
UkraineEN 
South AfricaEN 
EgyptEN 
MoroccoEN 
TunisiaEN 
Saudi ArabiaEN 
BahrainEN 
ChinaEN 
Korea, Republic ofEN 
Korea, Democratic Republic ofEN 
United Arab EmiratesEN 
Hong KongEN 
IndiaEN 
IndonesiaEN 
IsraelEN 
JapanEN 
KuwaitEN 
MalaysiaEN 
OmanEN 
UzbekistanEN 
PhilippinesEN 
QatarEN 
SingaporeEN 
Taiwan, Province of ChinaEN 
ThailandEN 
Viet NamEN 
AustraliaEN 
New ZealandEN 

Metal processing

Équipements innovants pour le traitement des métaux

R2 - Séries SMD 3, pour tous ceux qui recherchent un arrondi des countours maximun.

Construction Technology

Technologie de construction innovante pour les pros

Scies sur table - à l'aise sur chaque chantier de construction. Idéale pour des opérations de sciage précises, rapides et flexibles.

Travailler chez LISSMAC

Innovation et diversité sous un mÊme toit

Une seule équipe soudée

LISSMAC - les Idees nous Animent

Nous misons sur l’expérience et les compétences en matière de systèmes. Dans ce contexte, la LISSMAC Maschinenbau GmbH comprend quatre domaines d'activité : Construction Technology, Metal Processing, Plant Engineering et MT-Handling. Au niveau mondial, plus de 400 collaborateurs issus de cinq sites en Allemagne, en France, aux USA et aux Émirats arabes unis garantissent un degré de satisfaction très élevé auprès des clients.

Film d'entreprise

News

Lissmac-corporation-office-las-vegas

LISSMAC Corporation ouvre un nouveau bureau à Las Vegas

Le 1er janvier 2024, LISSMAC Corporation a officiellement ouvert un nouveau bureau à Las Vegas, dans le Nevada. Dans un premier temps, le bureau de Las Vegas servira de point de vente et de service pour la côte sud et ouest des États-Unis. "Le nouveau bureau de Las Vegas est une étape importante pour l'expansion de nos activités de vente et de service dans le sud-ouest ", déclare Ingo Heiland, vice-président de LISSMAC Corporation. "Las Vegas est un lieu d'exposition important pour nous avec World of Concrete, un salon annuel important pour le béton et la maçonnerie, ainsi que l'exposition industrielle récurrente FABTECH. En outre, le Nevada est idéalement situé dans le sud-ouest et possède un secteur manufacturier et de construction solide. LISSMAC Corporation a été fondée en 2007 à Mechanicville, dans l'État de New York, et dessert depuis lors le marché américain avec des solutions innovantes et fiables dans les domaines de la technologie de la construction et du traitement des métaux. Avec 25 employés, une salle d'exposition pour les démonstrations en direct, une équipe de service et son propre entrepôt de pièces détachées et de marchandises, le site de Mechanicville est idéalement équipé pour soutenir les clients depuis le conseil en application jusqu'au service après-vente. "Nous allons agrandir le bureau de Las Vegas au cours de l'année à venir et embaucher des employés supplémentaires pour atteindre le même niveau de service à la clientèle que dans le nord de l'État de New York", explique Ingo Heiland. "L'objectif est de réaliser des démonstrations de produits dans la division Metal Processing, à la fois chez des clients de référence de longue date dans les environs et, à moyen terme, sur notre propre site. En outre, de nombreux projets de construction régionaux nous permettront de présenter nos produits de génie civil", ajoute Norbert Zell, directeur de la succursale de Las Vegas. Le nouveau bureau est situé à huit kilomètres de l'aéroport et en face du stade Allegiant, où se déroulera le Super Bowl LVIII en février 2024.Depuis le 1er janvier 2024, LISSMAC Corporation dispose d'une succursale satellite desservant le sud-ouest et la côte ouest des États-Unis à partir du nouveau site : LISSMAC Corporation Satellite Branch 3175 W Ali Baba Ln Suite 806 Las Vegas, NV 89118 USA

En savoir plus
Diamanttrenching_Microtrenching LISSMAC

DIN 18220: A MILESTONE FOR FIBER OPTIC EXPANSION

DIN 18220 COMES INTO FORCEOn 28.07.2023, "DIN 18220:2023-08. Trenching, milling and ploughing methods for laying empty conduit infrastructures and fiber optic cables for telecommunications networks" was adopted. The document was ceremoniously handed over at an event on the gigabit strategy of the Federal Ministry for Digital and Transport (BMDV). According to Section 126 of the German Telecommunications Act (TKG), it is to be applied uniformly by all parties involved as a recognized technical rule from the time of publication. DIN 18220 is intended to contribute to the cost-effective acceleration and, above all, high-quality implementation of fiber optic expansion. It defines clear conditions for use and implementation and sets the legal framework for achieving a milestone in broadband and fiber optic expansion. DIN 18220 increases investment security for all parties involved, especially for telecommunications companies. To date, there have been neither standardized framework conditions nor uniform principles for the application of the trenching method. Up to now, most municipalities have mainly chosen the open construction method as the laying method for fiber optic expansion, as the minimum overlap had to be at least 60 cm before the standard. Since 2012, the TKG has permitted the use of shallow laying (trenching, shallow laying methods), which also includes non-standardized methods such as trenching. However, the process has so far had difficulty establishing itself on the market. This is primarily due to legal uncertainties for all parties involved. These are inevitably associated with the lack of binding technical specifications, in the form of a binding standard, for the use of such alternative laying methods. The difficulty lay in particular in differences between road construction authorities, contractors and telecommunications companies regarding the specific execution and implementation. As a result, there were delays in the expansion of the fiber optic infrastructure. THIS CHANGES WITH THE NEW DIN 18220Up to now, most local authorities have mainly chosen the open construction method as the laying method for fiber optic expansion, as the minimum cover had to be at least 60 cm before the standard was introduced. DIN 18220 now regulates laying methods for reduced construction depths, including diamond trenching from LISSMAC (38 cm laying depth)."With DIN 18220, fiber optic installation will not only be easier in the future, but also of higher quality, faster, more cost-effective and more resource-efficient. DIN 18220 creates the necessary legal certainty and investment security for all parties involved," said BMDV State Secretary Stefan Schnorr, describing the importance of the new standard. WHAT DIN 18220 MEANS FOR LISSMACLISSMAC has been active in diamond trenching for around 10 years. Due to our experience in the field of joint cutting, we are a long-standing member of the VDMA (German Engineering Federation) and were involved in the creation of the standard as a member of the standardization committee. We are very pleased about the recognition of the alternative laying methods for fiber optic expansion, including LISSMAC diamond trenching, as the standard creates clarity for the construction industry, all municipalities, communities and telecommunications companies. Find out more about diamond trenching following DIN 18220 with LISSMAC.  Read further background information to DIN 18220 (german). Watch the full video "Glasfaser ohne Einblasen" together with Telekom (with english subtitles).

En savoir plus
Anwendungsbericht Oppliger AG Starbild

Sécurité des processus grâce à deux nouvelles installations de ponçage et d'ébavurage

Sécurité des processus grâce à deux nouvelles installations de ponçage et d'ébavurageUn tôlier suisse a investi dans deux installations de ponçage et d'ébavurage. Elles sont utilisées pour l'élimination des bavures secondaires et pour une finition de surface optimale. La flexibilité, l'augmentation de l'efficacité et la fiabilité du service étaient au cœur de cette acquisition de remplacement.Texte Annedore Bose-MundeLa société Ulrich Oppliger AG de Lyssach en Suisse est présente sur le marché depuis 54 ans. Le coeur du métier de la société est l’usinage de tôle - du pliage à l’estampage et la découpe au laser en passant par le soudage, le redressage et l’ébavurage. L'entreprise fabrique des prototypes, des pièces uniques ou des séries. Marc Burkhalter est dans l'entreprise depuis neuf ans. Il a d'abord travaillé deux ans comme chef d'entreprise. Ensuite, il a repris les affaires de son beau-père, propriétaire de l'entreprise, et agit maintenant depuis sept ans en tant que directeur. Il sait à quel point la qualité des pièces est importante. Afin de la garantir de manière fiable et de pouvoir produire à l'avenir de manière plus efficace et sûre, la société a investi dans deux nouvelles installations de Lissmac. L'impulsion pour l'un des investissements a été donnée par une pièce de client dont la fabrication posait  régulièrement un problème technique. Pour une société qui développe et commercialise des instruments chirurgicaux, Oppliger fabrique depuis plusieurs années des composants pour des plateaux de stérilisation qui sont ensuite utilisés dans la salle préopératoire pour la préparation des instruments chirurgicaux.  Les pièces estampées qui sont ensuite traitées chez le client reçoivent chez Oppliger une finition de surface adaptée par un ponçage ultérieur. Et c'est là que le problème est apparu : une bavure secondaire. De plus, le client commandait des quantités de plus en plus importantes.Le service est un critère de décision importantLa bavure secondaire devait souvent être éliminée à la main. De plus, l'ancienne installation était souvent surchargée. La limite a alors été atteinte en 2018. « L'insatisfaction répétée concernant la qualité des pièces et le traitement manuel ultérieur coûteux des pièces ne satisfaisaient ni le client ni nous. Une finition de surface parfaitement adaptée et un traitement ultérieur propre sont finalement indispensables pour les produits de technique médicale. Nous devions agir », se souvient Marc Burkhalter. Il fallait donc trouver une solution sûre pour les processus. Les exigences de qualité ont été définies en collaboration avec le client avant l'acquisition de la nouvelle machine. Et chez Oppliger, on a en outre vérifié dans quelle mesure l'investissement serait rentable en perspective.L'application concrète de la technique d'installation à acquérir était donnée et les données de référence de la nouvelle machine ont donc été rapidement fixées : Il devait s'agir d'une installation compacte, car l'espace disponible dans le hall était limité. Et Marc Burkhalter cite un autre point de décision : « Il était important pour moi d'avoir un interlocuteur pour le secteur du ponçage. Je voulais également collaborer sur ce point avec notre partenaire de service de longue date, Wolfgang Kohler. Ici, la communication passe bien, le service fonctionne et un approvisionnement rapide en pièces de rechange est garanti ». WKS GmbH - Wolfgang Kohler Service GmbH, dont le siège est à Bad-Zurzach en Suisse - est une entreprise de service et de distribution spécialisée dans les machines de redressage et d'ébavurage. Le portefeuille comprend également des installations Lissmac. Machine universelle d'entrée de gamme pour l'élimination des bavuresLe processus de décision a été rapide. La gamme de pièces et les conditions d'espace étaient définies. Et c'est ainsi que le tôlier suisse a opté en 2020 pour une installation de ponçage à sec SBM-M 1000 S2 de Lissmac. La machine de ponçage et d'ébavurage est une machine universelle d'entrée de gamme pour l'élimination des bavures de découpe sur les pièces laser et estampées. Les pièces de tôle obtiennent en outre un ponçage de surface optimal. Bertrand Laroche est Area Sales Manager Metal Processing chez Lissmac Maschinenbau GmbH. Il a accompagné le processus. « En ce qui concerne la structure et l'utilisation, la SBM-M 1000 S2 est une machine fonctionnelle. L'installation était parfaitement adaptée à l'application chez Oppliger », dit-il. Grâce aux deux bandes tournant en sens inverse et à l'usinage des deux côtés, il n'est pas nécessaire de renvoyer les pièces. De plus, l'encombrement est moindre. Le type de machine a donc été rapidement choisi. Après une visite au centre de démonstration de Lissmac à Bad Wurzach, seule la conception de l'installation ainsi que l'aspiration ont été adaptées et le grain abrasif a été concrétisé. La machine de ponçage et d'ébavurage a ensuite été achetée et installée en 2020. « Notre client est satisfait. Depuis que la nouvelle installation est en service, il n'y a plus aucun problème avec la bavure secondaire. De plus, la qualité de surface s'est encore un peu améliorée grâce au fin grain abrasif », se réjouit Marc Burkhalter. Au début, la nouvelle installation établissait exclusivement des pièces pour le fabricant d'instruments médicaux. Entre-temps, elle est également utilisée pour d'autres applications, notamment pour des pièces qui doivent être usinées des deux côtés. Il s'agit principalement de pièces industrielles en tôle fine d'acier inoxydable. Enlever des arêtes vives sur des pièces fines en acier inoxydable, à moindre coût et avec peu d'énergie, - tel est l'objectif de la SBM-M 1000 S2. « Pour Lissmac, c'était la première application chez l'entreprise de Lyssach. C'est un plaisir de pouvoir placer ici ce concept d'installation qui a fait ses preuves depuis longtemps sur le marché », se réjouit le responsable régional des ventes Bertrand Laroche.La courroie Powergrip garantit efficacité et flexibilitéUn an plus tard, un autre remplacement s'imposait. L'installation précédente ne fonctionnait pas de manière fiable, présentait un risque élevé de panne et l'approvisionnement en pièces de rechange était difficile. De plus, les petites pièces devaient également être ébavurées. Oppliger s'est renseigné sur les foires courantes. Et sachant que Lissmac fabrique également des installations dans ce segment, l'entreprise suisse s'est cette fois-ci aussi approchée de manière ciblée du constructeur de machines de Bad Wurzach. Les données de référence pour la nouvelle installation étaient fixées : L'usinage d'un éventail aussi large que possible de pièces en acier inoxydable, donc une grande flexibilité. Et cette fois encore, il devait s'agir d'une taille aussi petite que possible. De plus, outre les fonctionnalités fixées, le rapport qualité-prix devait être correct et les délais de livraison acceptables. La société Wolfgang Kohler Service GmbH devait en outre à nouveau agir en tant que partenaire. Marc Burkhalter a opté pour la machine d'ébavurage SMD 123 RE. Le point fort technique de l'installation est ici aussi la courroie Powergrip, sur laquelle les pièces sont posées lors de l'usinage et fixées grâce à la grande force d'adhérence et sans aimant ni vide. « Nous sommes les seuls dans le secteur à travailler avec une telle courroie de transport. Cela signifie : Un effort de conseil plus important est nécessaire vis-à-vis du client qu'avec d'autres technologies connues », explique Bertrand Laroche. Mais la courroie Powergrip n'est pas seulement flexible, elle est aussi très efficace sur le plan énergétique. Un vide, poursuit Laroche, est par exemple bruyant, nécessite beaucoup d'énergie et ne convient pas à toutes les géométries de pièces. Marc Burkhalter est convaincu par la technique, qui fonctionne de manière fiable depuis son installation. La nouvelle installation produit plutôt des petites pièces pour les secteurs industriels les plus divers ainsi que des pièces pour lesquelles l'optique joue un rôle et une bonne finition de surface est importante.Efficacité et stabilité pour l'avenir Oppliger, l'un des premiers exploitants de laser en Suisse, fabrique pour des clients industriels des secteurs les plus divers. Actuellement, l'entreprise traite bien 600 tonnes de tôle d'acier, dont environ 50 pour cent d'acier et 50 pour cent d'acier inoxydable. En regardant vers l'avenir, le directeur Burkhalter déclare : « Il serait bon de maintenir le niveau actuel. Pour cela, nous misons sur une croissance saine, un parc de machines adapté, l'automatisation et le savoir-faire pour servir les clients les plus divers. Des processus allégés sont également importants : L'efficacité doit être développée dans tous les domaines, aussi bien dans les bureaux que dans la production ». Le directeur régional des ventes Laroche regarde lui aussi vers l'avenir : « Nous souhaitons soutenir nos clients à l'avenir avec des abrasifs plus efficaces. Lissmac y travaille en collaboration avec des fabricants d'abrasifs. Cela doit permettre d'améliorer et d'optimiser le rendement de la machine, donc d'augmenter la qualité et la performance. Et dans l'optique d'une technique d'installation adaptée, les thèmes de la maintenance à distance et de la numérisation sont également de plus en plus convertis ».  Contact:Ulrich Oppliger AGMarc BurkhalterIndustriestrasse 23421 Lyssach, Schweizwww.uoppligerag.ch *** Lissmac Maschinenbau GmbHBertrand LarocheLanzstraße 488410 Bad Wurzachwww.lissmac.com Auteur du texte :Annedore Bose-MundeJournaliste indépendante spécialisée dans les techniques e économie à Erfurt www.bose-munde.de  

En savoir plus
Kuhlmeyer-LISSMAC-Partnerschaft-Web

LISSMAC AND KUHLMEYER FORM AN ALLIANCE FOR THE FUTURE

LISSMAC Maschinenbau GmbH from Bad Wurzach, Germany and Kuhlmeyer Maschinenbau GmbH from Bad Oeynhausen, Germany agree: Together we are stronger and can better serve the market for sheet metal working machines. Since July 1, 2023, both companies have launched a sales and service cooperation in which LISSMAC co-represents and services Kuhlmeyer solutions. Since 2003, LISSMAC have been setting standards in the processing of two-dimensional plate material and sheet metal with a range of specially developed, patented steel brushing, grinding and deburring machines. In particular, LISSMAC machines for double-sided processing of internal and external contours in a single pass are in high demand, as they save both processing time and energy costs compared with single-sided machining. Kuhlmeyer on the other hand can look back on fifty years of innovation and specializes in machine construction for surface finishing, deburring, weld seam preparation and edge bevelling of three-dimensional sheet metal workpieces or large-format plate material. "What unites LISSMAC and Kuhlmeyer are the same values and similar corporate philosophies" says Daniel Keller, Managing Director of LISSMAC Maschinenbau GmbH. "We share the same solution focus and continuously strive to optimize our machines. The customers and their needs are always our highest priority." LISSMAC can rely on a worldwide network of dealers and a broad-based sales team, thus opening up new markets with Kuhlmeyer products. "Through the sales and service cooperation with LISSMAC, we can gain more proximity to the customer and serve markets more efficiently," explains Ralf Wallmeyer, Managing Director of Kuhlmeyer Maschinenbau GmbH. To underline the cooperation, both companies will exhibit together at Schweissen & Schneiden, the world's leading trade fair for joining, cutting and coating technology, which will be held in Essen, Germany from 11 to 15 September 2023. Interested parties are warmly invited to get to know both companies and find out about their product and service portfolios. Solutions for processing plate material, sheet metal and three-dimensional sheet metal parts will be presented in Hall 6, Booth 6F20. Left to right: Ralf Wallmeyer, Managing Director Kuhlmeyer Maschinenbau GmbH; Robert Dimmler, Sales Director Metal Processing LISSMAC Maschinenbau GmbH; Friedrich Kuhlmeyer, Managing Director and CEO Kuhlmeyer Maschinenbau GmbH.  Author: Annedore Bose-Munde

En savoir plus
Bürger Blechwerk Lico Metall Transportband

Appréciation pour l'usinage de la tôle

Il y a six ans, un entrepreneur de Bad Salzuflen s'est lancé dans le secteur de la fabrication industrielle de tôles et de métaux. Avec ses investissements dans de nouvelles techniques d'installation et la création, quatre ans plus tard, d'une deuxième entreprise dans le domaine de la fabrication d'acier inoxydable, il poursuit des objectifs clairs : une séparation conséquente des matériaux, une qualité élevée et des clients satisfaits.   Texte Annedore Bose-Munde   La société Blechwerk Bürger GmbH est un sous-traitant classique. Outre la pièce pliée au laser avec ou sans arrondi des bords, la fabrication de sous-ensembles complets fait également partie de son portefeuille, à commencer par les composants de construction soudée avec revêtement par poudre jusqu'au montage final. L'entreprise agit au-delà des frontières de la Westphalie orientale et mise sur un suivi individuel des clients ainsi que sur une collaboration d'égal à égal. Markus Bürger a fondé l'entreprise de tôlerie en 2017 à Bad Salzuflen. La société Lico Metall Design GmbH & Co. KG a ensuite été fondée en 2021, le site de l'entreprise à Werther a été occupé à l'automne 2022 et la production y a démarré en janvier 2023. Les deux sites ont été choisis pour des raisons très pragmatiques. D'une part, il s'agit de se concentrer sur le matériel et d'autre part, sur la clientèle. La société Blechwerk Bürger est spécialisée dans le traitement pur de l'acier, tandis que Lico est spécialisée dans le traitement de l'acier inoxydable et donc dans la pureté du traitement. De plus, les deux sites permettent également de s'adresser à des clients différents et de couvrir deux canaux de distribution. « Les deux sites sont distants de 25 kilomètres, soit environ 30 minutes en voiture. Nous atteignons ainsi des clients en partie totalement différents. De plus, nous souhaitons exploiter de manière conséquente le potentiel du marché de l'acier inoxydable avec Lico », explique le directeur Markus Bürger. Avec la création de la tôlerie et, plus tard, le lancement de Lico, des investissements successifs ont été réalisés dans différentes techniques d'installation. La première installation Lissmac, qui permet l'usinage sur les deux faces, a été acquise peu après la création de la société en 2018 : une SBM-M 900 S2. « Il s'agissait d'une petite machine d'ébavurage maniable et financièrement gérable. Une fois qu'elle a été utilisée à plein régime par deux équipes, nous avons investi dans une autre installation Lissmac en 2022. Nous voulions optimiser le processus et le rendre plus efficace », se souvient Bürger. La machine d'ébavurage SBM-L 1500 G1S2 a alors non seulement permis l'usinage d'un plus grand éventail de pièces, mais elle a également permis de réduire les coûts de production. Le tapis d'entrée et de sortie a également permis d'augmenter considérablement l'efficacité de l'usinage.  Pour Bürger, il était important dès le départ de garantir une qualité élevée. Les clients ne devaient pas recevoir de pièces avec des bavures, qui apparaissent justement dans les pièces découpées au laser en raison du processus. Ainsi, les pièces sont préparées en conséquence pour d'éventuels processus ultérieurs tels que le soudage ou le revêtement.   L'usinage des deux côtés en une seule opération a ouvert la porte. Lors de l'achat de la technique d'installation, Bürger a procédé de manière pragmatique dès le lancement de l'entreprise. La proximité du site de Lissmac à Beckum était importante pour lui. Il s'y est informé sur les machines appropriées qui répondaient à ses exigences et à ses données de référence.  Dirk Schürstedt, responsable régional des ventes Metal Processing chez Lissmac Maschinenbau GmbH, lui a fait une démonstration des possibilités de la machine de ponçage et d'ébavurage SBM-M S2. L'installation peut être utilisée pour l'arrondissement flexible des arêtes. L'usinage des deux côtés des contours intérieurs et extérieurs en une seule opération permet d'obtenir une grande efficacité des processus et un gain de temps. L'installation était disponible à court terme et il n'a donc pas fallu réfléchir longtemps. « Je décide rapidement, en cas de bon sentiment », dit Markus Bürger. « Ici, ce n'est pas seulement l'alchimie qui a fonctionné. J'ai été convaincu par la proximité de Lissmac. Et bien sûr le principe d'usinage sur les deux faces ainsi que les possibilités techniques offertes par l'installation et finalement aussi le court délai de livraison ». Lors de l'acquisition de la deuxième installation, rendue nécessaire par l'augmentation du volume des commandes, l'attention s'est ensuite à nouveau portée sur une installation Lissmac. Par rapport à la première acquisition, la SBM-M S2, la machine à ébavurer SBM-L 1500 est maintenant nettement plus grande. Outre la largeur de travail de 1500 millimètres, qui permet de couvrir un plus large éventail de pièces et de mieux répondre aux souhaits des clients, Bürger se promet également de réaliser des économies de coûts sur les abrasifs. À cela s'ajoute le fait que plusieurs pièces peuvent être déposées simultanément grâce aux convoyeurs placés en amont et en aval. Cela signifie un allègement considérable du travail pour les collaborateurs. Grâce à une bande abrasive supplémentaire, il est en outre possible de retravailler plus efficacement les bavures apparues lors de la découpe au laser. Avec ses deux entreprises, Markus Bürger est un client satisfait de Lissmac. En ce qui concerne la technique et le service, qui réagit très rapidement en cas de problème. Et c'est ainsi que Lissmac devrait également être de la partie pour un nouveau projet prévu. « À partir de l'automne 2023, les pièces laser, qui seront alors fabriquées sur une nouvelle Tru Laser 5030 avec la Fiber Technologie, seront directement transférées par un système de tri Astes à une meuleuse à double bande de Lissmac, pour y démarrer automatiquement le processus de ponçage », anticipe Bürger. Il est confiant quant au carnet de commandes, voit un grand potentiel dans cette technologie et se réjouit de la conversion du processus entièrement automatisé.Un deuxième cercle de clients généré par une séparation conséquente des matériaux Un thème clé pour les travaux dans la tôlerie a toujours été et reste la séparation des matériaux. À l'origine, le secteur de l'acier et celui de l'acier inoxydable étaient tous deux situés à Bad Salzuflen. Mais Bürger n'était pas satisfait de cette solution. Les quantités traitées dans le secteur de l'acier sont différentes de celles du secteur de l'acier inoxydable. Le parachèvement des pièces est différent et il s'agit bien sûr aussi de la pureté et de la qualité de traitement des pièces en acier inoxydable. C'est notamment un point important en cas d'utilisation des pièces pour des fabricants d'installations alimentaires ou de technique médicale. Afin d'éviter une séparation fastidieuse des matériaux lors de l'usinage des différentes pièces et de tous les processus logistiques, Markus Bürger a décidé de créer Lico Metall Design.  « Le taux d'erreur est nettement plus élevé dans une production mixte. Il arrive bien sûr que, malgré toute l'attention, des poussières de métal se propagent ou que les pièces soient contaminées par des huiles ou des graisses", explique Bürger. C'est pourquoi il a décidé de séparer complètement les deux matériaux afin de conserver 100% de la valeur ajoutée et d'augmenter l'acceptation des clients en conséquence. C'était la bonne décision, car Lico permet de conquérir une deuxième clientèle nouvelle et distincte. La nouvelle société Lico se concentre désormais sur la fabrication de pièces en acier inoxydable de haute qualité, - également en vue de la fabrication de sous-ensembles au sein du groupe. Markus Bürger avait l'intention de développer le secteur de l'acier inoxydable depuis un certain temps déjà. Il s'est donc mis à la recherche d'un terrain, d'un directeur et d'un coassocié appropriés, ainsi que d'une technique adaptée. Alors que pour le terrain et aussi pour un directeur approprié pour Lico, il a été tout à fait long jusqu'à ce que Bürger soit satisfait des solutions, la décision pour la technique de Lissmac a été prise rapidement. Sur le site de Lico à Werther se trouve une installation de ponçage à sec SMD 123 RE. Elle est utilisée pour l'ébavurage et l'arrondi uniforme de tous les côtés de toutes les arêtes des pièces sur les contours extérieurs et intérieurs ainsi que pour une finition de surface optimale des pièces en acier inoxydable. Le site dispose également d'une SBM-M 1500 pour l'arrondissement des arêtes.Atteindre une meilleure perception pour les sous-traitants C'est justement dans le domaine de l'usinage de la tôle que l'on investit beaucoup d'argent dans la technique des installations. Les sous-traitants et les entreprises de sous-traitance doivent en outre fournir un travail de qualité sans exception pour pouvoir exister. Mais pour Markus Bürger, la perception du marché est souvent quasi inexistante. C'est pourquoi il souhaite que ses entreprises, mais aussi le secteur, soient davantage valorisés. « Le secteur de la tôlerie est très performant. Le potentiel qui s'offre ici est énorme : nouvelles technologies, automatisation complexe et nombreuses perspectives », déclare Bürger. Et c'est précisément ce qu'il considère comme une perspective pour ses entreprises. « Il est important pour moi de diriger une entreprise saine, de la placer et de la maintenir de manière stable sur le marché et de travailler en outre d'égal à égal avec de bons collaborateurs, fournisseurs et clients ».  Cette honnêteté d'égal à égal est également appréciée par Dirk Schürstedt du constructeur d'installations Lissmac. « Markus Bürger me dit directement ce qu'il attend d'une machine et ce qui pourrait éventuellement être amélioré. Cette communication ouverte nous stimule tout à fait et représente un défi dont nous avons besoin », dit-il. Une chose est sûre : Ici, l'estime des deux parties est donnée sur - un pied d'égalité.

En savoir plus
Messeherbst 2023

Foire d'automne 2023 - Vous nous trouverez ici

Comme chaque année, l'automne est pour nous une période importante de l'année, généralement marquée par de grands salons phares dans nos secteurs d'activité. Cette année, deux événements importants sont prévus dans le secteur Metal Processing : le salon Schweißen und Schneiden à Essen du 11 au 15 septembre 2023 et le salon Blechexpo à Stuttgart du 7 au 10 novembre 2023.  Au salon Schweißen und Schneiden, le thème de la tôle épaisse sera au premier plan. Nous présenterons à cet effet dans le hall 6, stand 6F20, notre machine de meulage et d'ébavurage SBM-XL 1500 G2S2 pour l'usinage des deux côtés et notre SMD 3 P-Edition. Les visiteurs pourront ainsi s'informer sur les différents procédés d'usinage au moyen de différents agrégats et trouver l'installation adaptée à leur entreprise. En outre, nous exposerons également d'autres produits de notre portefeuille, à savoir le SBM-L 1500 et le SMD 123 RE. Un autre point fort de notre stand est la présence de produits de notre partenaire Kuhlmeyer Maschinenbau GmbH. Comme nous l'avons déjà annoncé, nous avons conclu une coopération commune de vente et de service à partir du 1er juillet 2023 et nous souhaitons souligner cette coopération par notre présence commune au salon. Nous serons également présents au salon Blechexpo de Stuttgart, salon international de référence dans la partie sud de l'Allemagne, avec un large extrait de notre gamme de produits et de prestations. De la tôle épaisse à la tôle fine, en passant par l'usinage d'une ou des deux faces, qu'il s'agisse de petites pièces ou de pièces grandes et lourdes, nous proposons la solution adaptée à chaque application et adaptons nos prestations exactement à vos besoins. Venez nous rendre visite dans le hall 5, stand 5301, nos collègues se feront un plaisir de vous aider en tant qu'experts de l'usinage de la tôle. Mais pour marquer notre présence sur d'autres marchés et épargner à nos clients de longs trajets, nous serons à nouveau présents cette année au salon Metavak de Gorinchem, du 10 au 12 octobre 2023. Au stand D122, nous donnerons un aperçu de notre SMD 335 REE S-Edition et de notre SBM-L 1500 G1S2, représentatif des modèles des gammes SMD 3 et SBM. Nous sommes heureux de nous lancer avec un solide réseau de distribution, de service et d'outils et de pouvoir répondre, en collaboration avec Sibotech B.V. et REW/Slijpexpert, à toutes les exigences de nos clients.

En savoir plus
LISSMAC - Tag der Ausbildung 2023

LISSMAC - Apprenticeship Day 2023

Début de la formation et des études en 2024 : Mercredi et vendredi derniers, les élèves et leurs parents ont eu l'occasion de mieux connaître LISSMAC dans le cadre des journées de formation. Après un mot de bienvenue, nous avons commencé par une visite guidée commune de l'entreprise. Les apprentis et leurs formateurs ont présenté leur travail quotidien et les différents métiers de formation. Les personnes intéressées ont ainsi pu avoir un aperçu pratique de LISSMAC et du début des formations et des études en 2024. Cliquez ici pour consulter les offres d'emploi actuelles :  Nous nous réjouissons de recevoir de nombreuses candidatures !

En savoir plus
DB Bahnbau Bild 4

Nouvelle machine de ponçage et d'ébavurage pour l'atelier des ponts de la Deutsche Bahn

Le groupe DB Bahnbau est le prestataire de services complets pour l'infrastructure ferroviaire. Dans l'atelier des ponts à Dresde, presque tout tourne autour des ponts ferroviaires en acier. Pour pouvoir agir de manière économique et conforme à la qualité, l'atelier des ponts a investi dans une nouvelle technique d'installation. Texte Annedore Bose-Munde   L'atelier des ponts de Dresde est spécialisé dans la conception, la fabrication et le montage de constructions métalliques et de ponts. Son portefeuille comprend tout ce qui concerne la planification et la fabrication jusqu'à l'installation de ponts, de constructions métalliques, d'aides à la construction et de passages à niveau. Dans le contexte d'exigences de qualité croissantes, les thèmes de l'arrondi et du bris d'arêtes ont pris de plus en plus d'importance au cours des dernières années. Le système de protection anticorrosion est le premier à être endommagé par une arête vive et la longévité des ouvrages d'art doit être garantie. L'usinage manuel ne peut pas garantir de manière fiable une qualité fiable et répétable. Roland Möbius est responsable de la découpe à l'atelier des ponts de Dresde et déclare : « En 2018, une nouvelle directive de la DB Netz est sortie, qui s'appuie sur la norme EN DIN 10/90 - une norme européenne d'application générale pour les éléments porteurs statiques. La norme interne réglemente la préparation et le traitement ultérieur des produits soudés, c'est-à-dire par exemple le degré de pureté de la tôle et la manière dont l'arrondi des bords doit être réalisé. Ici, il est exigé que tous les bords soient arrondis avec un rayon de 2 mm ». Arrondissement fiable des arêtes avec un rayon de 2 C'était le point concret sur lequel il fallait agir. Jusqu'à ce moment-là, l'ébavurage et l'arrondi des chants se faisaient principalement à la main. Il fallait donc trouver une solution technique. A cela s'ajoutait la question de la santé des collaborateurs, car au travail épuisant et toujours identique s'ajoutent les poussières que génère justement le ponçage. « Nous savions que nous voulions et devions changer quelque chose. Nous nous sommes donc penchés petit à petit sur les machines à arrondir. Nous avons clairement défini nos exigences pour la nouvelle machine et avons regardé quelles installations existaient sur le marché », explique Uwe Träber. Il est chef d'atelier et donc responsable de l'exécution de la production et du fonctionnement des machines. Après de nombreuses recherches, l'atelier du pont a envoyé des échantillons à différents fournisseurs d'installations, où des essais ont été réalisés. Enfin, un partenaire commercial, la société - Mende Industrieprodukte e.K. de Wolkenstein, située dans la région saxonne des monts Métallifères, a également été consulté. L'entreprise conseille sur les produits de ponçage, d'ébavurage et de polissage, sur la technique de l'acier inoxydable et des surfaces ainsi que sur l'usinage de l'aluminium, du cuivre et du laiton, et fournit ensuite les composants - appropriés, notamment pour l'atelier des ponts de Dresde. Kerstin Kunze, propriétaire de Mende Industrieprodukte, s'occupe ici des abrasifs. Elle connaissait donc aussi le thème de l'arrondi des bords de 2 mm, qui a fait son apparition en 2018. Kunze travaille en outre très étroitement avec Lissmac Maschinenbau GmbH à Bad Wurzach et a ainsi également établi le contact avec l'atelier de ponts. Dès 2019, des discussions ont eu lieu sur les exigences relatives aux pièces ; les premières pièces ont ensuite été usinées en 2020. Comment l'usinage doit-il être effectué ? Doit-on procéder à l'usinage des deux côtés ou d'un seul côté ? Est-ce que le résultat de l'arrondi est bon ? Lequel des équipements Lissmac répondra le mieux aux exigences posées ? Kerstin Kunze et Dirk Schürstedt ont éclairé toutes ces questions en regardant les pièces types de l'atelier des ponts. « Nous avons ensuite fait une recommandation pour une SMD 3 P-Edition. Cette machine de ponçage et d'ébavurage universelle a été spécialement conçue pour l'usinage de tôles épaisses et fournit, grâce à un contact maximal de l'outil avec les pièces, des performances très élevées pour l'arrondissement des arêtes jusqu'à un rayon de 2 mm. De plus, l'élimination mécanique des scories en amont des pièces découpées au plasma et à l'autogène est efficace et réduit les coûts d'outillage », explique Schürstedt. Il est responsable régional des ventes Metal Processing chez Lissmac. Et Schürstedt cite également un défi qu'il a fallu relever dans tout le processus de décision : « Les essais ont eu lieu au plus fort de la pandémie. En raison des restrictions Corona en vigueur à ce moment-là, les visites personnelles n'étaient malheureusement pas possibles. Nous avons présenté, discuté et clarifié beaucoup de choses en ligne. L'usinage proprement dit des pièces a toutefois eu lieu sur place chez Lissmac. C'est pour cela que les pièces ont ensuite été envoyées ». Les résultats des usinages d'échantillons ont été évalués Tous les résultats des usinages d'échantillons ont été évalués par l'assurance qualité interne. Le groupe DB Bahnbau, et donc l'atelier des ponts de Dresde, a finalement opté pour la SMD 3 P-Edition recommandée, c'est-à-dire pour la machine qui couvrait le mieux le portefeuille d'exigences. L'installation a été livrée en décembre 2021 et la mise en service a eu lieu en janvier 2022. Andreas Naumann est directeur de l'atelier des ponts de Dresde depuis janvier 2022 et responsable de l'atelier des ponts dans son ensemble. Il est satisfait du choix de la technique Lissmac. « Le concept global, aussi bien technique que commercial, convient. De plus, Lissmac est un interlocuteur fiable, également en ce qui concerne le service », dit-il. Une chose est sûre : Ce que la machine Lissmac réalise et exécute aujourd'hui, tout était auparavant fait manuellement - avec un grand nombre de collaborateurs et de matériel. Le souhait était d'automatiser et de rendre ainsi les processus plus rapides et plus économiques. En outre, il fallait réduire les frais de personnel élevés et obtenir une image de qualité compréhensible. Tout cela est réussi. Roland Möbius, dans le secteur duquel se trouve la machine, déclare : « Nos collaborateurs confirment que l'utilisation de la nouvelle machine de ponçage et d'ébavurage facilite nettement le travail : du point de vue de la saleté, du point de vue de la réduction du bruit et aussi du point de vue des processus qui se déroulent désormais efficacement ». Andreas Naumann le souligne : « C'est plus rapide, la qualité est très bonne et traçable. De plus, les processus préliminaires comme l'arrondissement des bords ont toujours été un goulet d'étranglement chez nous. C'est pourquoi le rendement désormais plus élevé contribue aussi à mieux organiser l'ensemble du processus ». Et pour optimiser encore le processus, un étudiant en alternance se penche actuellement sur les différents paramètres de l'installation et de l'usinage. Une entreprise traditionnelle bien mise en place Les questions posées lors de la phase de démarrage ont pu être rapidement résolues. « Les tôles qui sont traitées varient par exemple en termes de hauteur ou de courbure. Dans ce domaine, il est important que nous ayons acquis de l'expérience et que nous ayons pu nous informer auprès de Dirk Schürstedt et de Kerstin Kunze », explique Uwe Träber. Les pièces usinées sont principalement des pièces en acier de différentes dimensions, à commencer par des pièces d'environ 100 mm x 100 mm jusqu'à des dimensions de l'ordre de 2 à 3 mètres. Il s'agit aussi bien de pièces uniques que de petites ou moyennes séries. « Notre taux d'occupation est très bon. Nos collaborateurs sont satisfaits. L'éventail que nous usinons dépend de chaque commande. Nous agissons de manière totalement flexible et variable. Il s'agit presque toujours de pièces uniques en termes de forme et de dimensions. Nous pouvons tout usiner, qu'il s'agisse de pièces d'âme pour des poutres ou de cloisons, - de la poignée de porte au pont entier", explique Naumann. Le groupe DB Bahnbau GmbH, dont fait partie l'atelier de construction de ponts de Dresde, est une filiale de la Deutsche Bahn, dont le site de Dresde est un département de construction spéciale. Le groupe DB Bahnbau emploie environ 3600 personnes en Allemagne ; l'atelier des ponts de Dresde en compte plus de 100.

En savoir plus
LISSMAC Messe Schleif- und Frästechnik

LISSMAC presents grinding and milling machines at EPF

For the twelfth time, the flooring industry met from June 22 to June 24, 2023, to experience what is state-of-the-art in the fields of screed, parquet and tile. Around 150 exhibitors - including many first-time exhibitors - presented strong machinery, aggregates, products, accessories and services for screed, screed laying, floor coverings, floor finishing and tools to around 4,400 trade visitors in an exhibition area covering approximately 10,000 m². Expert lectures and two evening events, as well as the presentation of the German Screed Award, rounded out the trade show offerings and once again made the trade show attractive for numerous trade visitors. A high presence of decision-makers in the industry is also shown by the result of the exhibitor survey: around 75% of exhibitors were not only able to present their products and cultivate existing customers during the trade fair, but also to establish promising new business relationships. "Especially the high quality and the competencies of the trade visitors were fed back to us by the exhibitors in the first feedback rounds as very positive," says the managing director of the Bayerische BauAkademie, Dipl.-Ing. FH Gabriela Gottwald. "Many first-time exhibitors were also surprised by the high number of trade visitors and decision-makers at the fair, and we already have initial bookings for the next Estrich Parkett Fliese trade fair." [Excerpt from the official press release of Bayerische Bauakademie] LISSMAC was also there for the first time this year to present the grinding and milling technology newly added to the product range. After the machines for floor preparation were already well received by visitors at bauma 2022, we took the opportunity to exhibit at a trade fair specifically for this sector. Our booth was rounded off by some classics: floor saws, core drilling equipment and our LIBELT conveyor belt - equipment that is also used in demolition and building renovation. The live demonstrations in the open area of the site were particularly well received. During the entire process from initial information to the purchase decision, seeing and experiencing the products offers an enormous advantage. We at LISSMAC attach great importance to this. For this reason, we are offering training days for grinding and milling machines and floor saws at our Beckum site in September. Further information will follow. Click here for the assortment.

En savoir plus
LISSMAC Team bei der Käserei Vogler. Gemeinsame Aktivitäten mit dem LISSMAC Team

Excursion à la fromagerie Vogler

Si vous faites partie de l'équipe LISSMAC, non seulement des tâches passionnantes et variées vous attendent, mais aussi de nombreux avantages comme par exemple des activités communes avec les collègues. Faire carrière chez LISSMAC est un plaisir ! Ainsi, le jeudi 30 mars 2023, après la journée de travail, nous sommes allés visiter la fromagerie Vogler, la plus connue des environs. Après avoir été tous habillés de bonnets et de manteaux, nous avons eu droit à une visite guidée par le fromager en personne. Il nous a dévoilé les secrets de la fabrication du fromage et nous a expliqué le processus de fabrication et de stockage du fromage. Nous en avons appris davantage sur les différences entre les fromages à pâte dure, mi-dure et molle et avons ensuite pu goûter les différentes variétés. Au total, une vingtaine de variétés différentes sont produites selon la saison ! Du doux au piquant, il y en avait pour tous les goûts. Un moment de convivialité était ainsi garanti dans le Sennerstüble, agréablement aménagé. Comme toujours, l'excursion a été une réussite et nous nous réjouissons déjà de la prochaine activité commune avec les collègues. Si vous souhaitez vous aussi faire partie de notre équipe, envoyez votre CV à LISSMAC dès maintenant !

En savoir plus

LISSMAC chiffrable


 
Filiales
 
Collaborateurs
 
Divisions d'Affaires

Les personnes chez LISSMAC
créent des valeurs

LISSMAC représente l’innovation, l’expérience et la qualité. Avec des solutions innovantes nous optimisons tous les jours le travail de nos clients. Nous souhaitons toujours avoir de l'avance. C’est pour cette raison que nous attachons beaucoup d’importance à l’innovation.